Apéro Poésie – DIS-MOI (Zeg het maar in t’frans)

Réserver

DIS-MOI (Zeg het maar in t’frans)

docu-récit radiophonique, écoute suivi d’une rencontre

en présence de Véronika Mabardi, de Pascale Tison et de Paul Pourveur

Jeudi 21 juin 2018 à 18h chez Peinture Fraîche, rue du Tabellion 10, 1050 Bruxelles

Avec le soutien de la Promotion de Bruxelles à la Fédération Wallonie-Bruxelles

Ecriture, réalisation et montage : Veronika Mabardi

Prise de son, montage et mixage : Quentin Jacques

Avec : Eugénie-Johanna Crabbé, Félicie Decleire, Kristien De Proost, Jean-Christophe et Johanna Mabardi, et Paul Pourveur.

Et l’aide précieuse d’Angel Enciso, Teresa Escudero, Yvain Juillard, Jean-François Mabardi, Marie-Rose Meysman, Frederika Polet, Consolate Sipérius, Lisou De Henau, Annelies Philips, les institutrices et les enfants de l’école de Negensprong.

Une production deux temps trois mouvements

Avec le soutien du Fonds d’Aide à la Création Radiophonique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Radio Panik et Radio Campus.

 

En 2005, lors d’une table ronde à Anvers, on me présente : Veronika Mabardi, schrijfster. Au moment où le mot est prononcé, une drôle d’émotion m’envahit. Une jubilation enfantine : oui, schrijfster, c’est moi. Comme je suis bilingue, je propose de continuer en néerlandais. Mais les mots ne sortent pas. Comment récupérer cette langue, abandonnée à neuf ans, lorsque ma famille a déménagé, suivant l’Université de Louvain dans son installation à Louvain-la-neuve ? Mot après mot, je me trouve embarquée sur un chemin hasardeux, de rencontre en rencontre, entre mémoire et imagination, d’une langue à l’autre.

 

Veronika Mabardi s’est formée aux métiers du théâtre dans les compagnies Ateliers de l’Echange et Ricochets. Elle y a écrit, joué, mis en scène ses pièces et celle des autres. Aujourd’hui, l’écriture est centrale dans son travail, solitaire (roman, poésie, écriture radiophonique), ou en collaboration avec d’autres artistes (plasticiens, musiciens, danseurs, créateurs sonores…). Ses livres sont publiés aux Editions Esperluète et, pour le théâtre, aux Editions Emile Lansman.

 

Dis-moi (Zeg het maar in Frans) est le troisième documentaire radiophonique qu’elle réalise en tandem avec Quentin Jacques, après Demain, Tombouctou (voyage avec l’écrivain Ibrahima Aya sur les routes du Mali) et Tout ce qui pousse. Tous deux ont également participé à la création radiophonique de Manuela de Tervarent Le Corps Verbal (rencontre avec l’écrivain Marcel Moreau). Dernièrement, Pascale Tison a réalisé une fiction radiophonique à partir de son roman Les Cerfs qui vient d’être ré-édité aux éditions Esperluète avec les dessins d’Alexandra Duprez.

  

Je suis né sur une planète, pas dans un pays. Si, bien sûr, je suis né aussi dans un pays, dans une ville, dans une communauté, dans une famille, dans une maternité, dans un lit… Mais la seule chose importante, pour moi, c’est d’être venu au monde. Au monde ! Naître, c’est venir au monde, pas dans tel ou tel pays, pas dans telle ou telle maison.

 

Amin Maalouf