SOUVENIR, MÉMOIRE ET RÊVE MATIÈRES PREMIÈRES DE LA FICTION

Réserver

Le 6 février 2018 de 12h40 à 13h30 aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Avec THOMAS GUNZIG, écrivain et ISABELLE WÉRY, comédienne.

De quoi est constituée la matière qui apparait dans l’esprit d’un lecteur lorsqu’il lit une histoire et que cette histoire lui apparait comme réelle ?
Cette matière est faite d’une matière en tout point identique à celle du rêve et celle du rêve est faite d’une matière en tout point identique à celle de la mémoire.
En cela, le roman est aussi réel qu’un souvenir qui est aussi réel qu’un rêve.

 

Thomas Gunzig (par lui-même)

Thomas Gunzig est un auteur Belge né en 1970 et pas encore mort.

Il a écrit des nouvelles et des romans que les gens ont  parfois aimés et parfois pas. Quelquefois, il a reçu des prix, mais ça, c’était quand même assez rare…
Il a aussi écrit pour le cinéma parce que ça rapporte plus d’argent que la littérature pour moins de travail et il a écrit pour la scène parce qu’il lui arrivait de trouver que c’était moins sinistre de travailler avec des gens que tout seul.

Il lui arrive de faire de la radio, à l’aube, mais il n’en tire aucun plaisir.

Il est professeur aussi, il ne sait pas pourquoi.

 

Isabelle Wéry

Isabelle Wéry est actrice formée à l’INSAS. Elle a écrit de nombreux textes pour la scène (La Mort du Cochon, Mademoiselle Ari Nue, Le Bazar des Organes…). Elle a créé, avec Thomas Gunzig, le spectacle Les Origines de la Vie au Théâtre de Poche.

Son premier roman Monsieur René est paru aux Editions Labor en 2006. Son second roman Marilyn Désossée, édité chez MaelstrÖm, a reçu l’European Union Prize for Literature et a été finaliste du Prix Victor Rossel en 2013. Ce livre est traduit dans plusieurs pays d’Europe.