22 JAN
☞ MIDIS DE LA POÉSIE
↘ Théâtre des Martyrs
#classiquerevisité

» Réserver

☞ Réserver - Jan. 22, 2019, 12H40
places
22.01.19_Platon.png

« Bois ou va-t’en » — Scandale en Grèce antique

6 euros, 3 euros pour les étudiants

Une coproduction les Midis de la Poésie et le Théâtre des Martyrs

Avec le soutien de la Scam

Réservations : https://shop.utick.be/?pos=MARTYRS&module=ACTIVITYSERIEDETAILS&s=6A4932EC-59D4-ABA2-5FEA-07607F1E6F3

Avec PAULINE D’OLLONE, metteure en scène, ANNE-MARIE LOOP et PIERANGE BUONDELMONTE, comédien.ne.s.

« Pithi è apithi » (Bois ! Ou va-t’en !) est, paraît-il, l’exhortation adressée aux buveurs timides. Alors est désigné par tirage au sort un roi du banquet ; celui-ci fixe le nombre de coupes que l’on doit boire. Ceux qui ne s’y conforment pas doivent quitter la place.

Il y a plusieurs traits communs aux philosophes de l'antiquité, deux en particuliers. Le premier est un certain parfum de scandale autour des anecdotes qui éclairent leur vie : Socrate condamné à mort pour avoir, soit disant, corrompu la jeunesse, Alcibiade volant ses amants, les molestant, et qui échappe à la mort en trahissant Athènes, Diogène apostotrophant Alexandre, lui demandant de "s'ôter de son soleil", Hypathie pratiquant la copulation aux yeux de tous sur l'Agora... Ce refus des normes et des valeurs de l'époque est souvent accompagné d'un autre trait caractéristique : une recherche ardente de liberté et de vérité.

En mettant en scène "Reflets d'un banquet" j'ai voulu articuler un texte ancien avec le monde d'aujourd'hui. J'ai voulu proposer un voyage du côté de la Grèce antique, entourés de compagnons insoumis, qui ont tenté de se libérer des normes et des carcans et qui parfois l'ont payé de leur vie. J'ai voulu montrer comment des personnages séducteurs, manipulateurs, rhétoriciens, se disputant les faveurs de uns et les louanges des autres au gré des discours, sont en réalité des êtres profondément inquiets de la perte de leur identité. Perte du à une démesure d'amour, de musique, de boisson, de discours. Comme des insectes attirés par la flamme d'une bougie, ils cherchent éperdument la bonne distance entre liberté et folie, entre la sagesse et l'hubris, entre l'envoûtement du discours et la quête du vrai, du bien, du beau.

Pauline d’Ollone

Licenciée en Lettres modernes, Pauline d’Ollone est violoniste (diplôme de fin d’étude du conservatoire/ Paris) et comédienne de formation (INSAS/Bruxelles). Elle commence sa carrière en tant que comédienne sous la direction d’Aurore Fattier (au Théâtre Varia et au Théâtre de la Balsamine/ Bruxelles). Elle est assistante à la mise en scène de Razerka Lavant au Théâtre National de Chaillot/ Paris). Son désir de mettre en scène vient vite prendre le pas sur celui d’être interprète, et elle se tourne alors vers la direction d’acteur et l’écriture. Elle monte des spectacles avec des adolescents à la Maison du Geste et de l’Image à Paris et avec des toxicomanes en cure de désintoxication à l’hôpital Guy Moquet de Paris. En tant que dramaturge, elle est l’auteure de la pièce Où-suis-je ? Qu’ai-je fait ? qu’elle a créée dans le cadre du Théâtre de L’L. Elle est aussi l’auteure de Reflets d’un banquet (une réécriture du Banquet de Platon) qu’elle a mis en scène en 2013 au Théâtre Océan Nord et qui sera repris en décembre 2014 au Théâtre de la Vie. Elle crée en 2013, parallèlement à la création du spectacle Reflets d’un banquet, les Ateliers d’Échange Populaires au travers desquels elle anime des ateliers de transmission dans le but d’ouvrir les portes du Théâtre et de sa création à un public plus large. Elle travaille alors avec des chômeurs de longue durée de la Centrale Culturelle Bruxelloise (FGTB), des habitants de Schaerbeek dans le cadre du Festival Mimouna, des élèves du lycée français, des associations de quartier. La richesse de ces interactions avec les spectateurs la conforte dans son désir d’associer des Ateliers d’Échange Populaires à ces futures créations théâtrales.

Anne-Marie Loop

Comédienne, metteure en scène belge.

Anne-Marie Loop a notamment travaillé sous la conduite de Philippe Van Kessel, Isabelle Pousseur, Jacques Delcuvellerie, ...tout en participant à de nombreuses productions pour enfants avec le Zététique Théâtre ou la Galafronie. Elle a été professeur au Conservatoire de Liège et est chargé de cours à l'INSAS - Institut national supérieur des arts du spectacle et des techniques de diffusion de Bruxelles depuis 1990.

«

Événement précédent
Traduit du silence - La poésie perse et arabe

»

Prochain événement
Des peuples et des morts