13 NOV
☞ MIDIS DE LA POÉSIE
↘ Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique
#littératurebelge

» Réserver

☞ Réserver - Nov. 13, 2018, 12H40
places
45506128_1909216409115222_3901938876012298240_o.jpg

Jacques Crickillon ou le chemin tracé dans le refus de tout chemin

Tarifs : 6 euros, 3 euros pour les étudiants

En partenariat avec le Poème 2 & L'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique

Réservations : mailto:info@midisdelapoesie.be

Le 13 novembre 2018 de 12h40 à 13h30 aux Musées Royaux des Beaux-Arts

Conversation entre JACQUES DE DECKER et ADÈLE COOKEN, jalonnée de textes mis en voix et musique par ADÈLE COOKEN et THOMAS GIRY.

Jacques Crickillon signe une œuvre conséquente autant que singulière. Poésie de sable aux mille facettes du langage. L’Indien, le Tigre et l’Aigle qui dansent par-dessus les gouffres. L’œil qui voit clair dans les dérives de nos vies. L’amour qui sauve de tout et de tous. L’amour pour celle qui initiât le Poème, Ferry-Lorna, sans cesse chantée, louée.
En 1968, « La Défendue » donne naissance à une Œuvre majeure dans le paysage littéraire belge dont l’ultime opus, « Litanies », paraît en 2016. Nous fêtons les cinquante ans d’un Poème incontournable pour ceux qui voient la poésie comme un chemin de traverse, un moyen de vivre par effraction-élévation.

Jacques Crickillon

Né à Bruxelles le 13 septembre 1940, Jacques Crickillon est un Poète majeur de notre langue française, mais aussi un romancier et un essayiste.
Licencié en philosophie et lettres, ce voyageur arpenteur des terres d'Afrique et de l'Extrême-Orient, érudit, féru d'Histoire de l'art et des religions, est le conteur d'un univers poétique aux sommets montagneux magiques dont Ferry, sa compagne de Barbarie, est la gardienne et la muse inspiratrice d'amour.
Professeur d'Histoire des Littératures au Conservatoire royal de Bruxelles, étudié par de grands critiques tels Jacques De Decker, Alain Bosquet ou Christophe Van Rossom, Jacques Crickillon a été élu Académicien à l'Académie royale de Langue et de Littérature française de Belgique en 1993.
Citons le Prix Franz De Wever, de l'Académie Royale de Langue et de Littérature françaises de Belgique, le grand Prix triennal de Littérature du gouvernement belge, le Palmier d'Or du Festival international de la Francophonie à Nice, le Prix Rossel 1980, le Prix Charlier-Anciaux de l'Académie Royale de Langue et de Littérature françaises de Belgique pour l'ensemble de son oeuvre.

Jacques De Decker

Jacques De Decker enseigne à l’Ecole d’Interprètes de l’Université de Mons, ainsi qu’à l’Insas avant de devenir professeur d’histoire du théâtre et du cinéma au Conservatoire de Bruxelles. Il entre dans le journalisme en 1971 et dirige le service culturel du journal Le Soir de 1985 à 1990. Il fonde le Théatre de l’Esprit Frappeur en 1963.

On lui doit plus de cinquante versions françaises de textes dramatiques néerlandais, anglo-saxons et allemands.

Il publie en 1985 son premier roman, La grande roue, sélectionné pour le prix Goncourt et traduit dans de nombreuses langues.

Adèle Cooken est une comédienne et metteuse en scène formée au Conservatoire Royal de Bruxelles en art dramatique et déclamation.
Du répertoire classique aux poètes et auteurs contemporains, elle porte un intérêt particulier au langage, à l’écriture.
Un intérêt qui l’amènera, tout naturellement, à travailler sur la dimension musicale de la langue en participant à des projets aux formes diverses : cabaret poétique, laboratoire autour de la poésie, spectacle de chansons,...
En tant que metteuse en scène, ses affinités vont également vers des auteurs singuliers dans leur approche du langage et de l’écriture dramatique.
Passionnée persuadée que la Poésie est un espace où l’on peut trouver et donner du sens, elle est également professeur en arts de la parole à l’Académie d’Ixelles.

Thomas Giry est Compositeur, poly-instrumentiste et Performer.
Né à Paris, il étudie le piano dés l'âge de 5 ans et se plonge dans la musique en autodidacte quelques années plus tard.
Depuis 1998 il réalise les musiques de compagnies de théatre et de danse, d'installations vidéos ou bien de court-métrages et de documentaires réalisés à Bruxelles, Paris ou Marseille.
Batteur, guitariste, chanteur, performer et touche-à-tout multi-identitaire au sein de projets musicaux et de créations diverses (Why The Eye, Music For Rabbits, Poly- Fannies, Monte Isola...), il pratique aussi la photographie et la vidéo.
Il vit actuellement à Bruxelles.

[ “Pour arriver, il fallait nous perdre" se jouera au Poème 2 du 29 novembre au 2 décembre. Un spectacle créé en partenariat avec le Poème 2. "Le sonore et le visuel inviteront le spectateur à un voyage poétique, à une traversée de l'Œuvre de Jacques Crickillon, éminemment musicale et théâtrale." ]

«

Événement précédent
Claire Lejeune et la transmission - L’écriture et les femmes