Chèr·e·s ami·e·s des Midis de la Poésie,

Conformément aux mesures prises par le gouvernement et pour la sécurité de chacun.e.s, nous sommes au regret de vous annoncer l’annulation de tous nos événements de cette saison jusqu’à nouvel ordre. Nous vous communiquerons de plus amples informations dès que possible. Mille mercis pour votre compréhension.

Gardez les yeux ouverts, les Midis vous accompagnent en ligne pendant la période de confinement !
Chaque mercredi, nous vous proposons une sélection de contenus poétiques dans notre newsletter. Des phrases, des pensées, des images, des mélodies, des films, pour se sortir de l’actualité ou pour la voir à travers d’autres prismes. Ainsi qu’une proposition d’écriture en lien. Envoyez-nous vos poèmes, nous les publierons sur Facebook !
Pour vous y abonner, c’est par ici !

Retrouvez-nous également sur Facebook et Instagram chaque jour à midi : nous y partageons des citations-baumes, qui résonnent de près ou de loin avec la situation que nous vivons toutes et tous en ce moment.

Prenez soin de vous,

L’équipe des Midis de la poésie

7 MAR
☞ SOIRÉE DE LA POÉSIE
↘ Théâtre Varia
#littératurecongolaise #poésieenlutte

» Réserver

☞ Réserver - March 7, 2020, à définir
places
07.03 Sony Labou Tansi.png

«Je ne suis pas vivant mais poète» — Sony Labou Tansi

8 euros / 5 euros (étudiants & demandeurs d’emploi)

Une initiative des Midis de la poésie, en collaboration avec La Charge du Rhinocéros, le Centre du Film sur l'Art & le Théâtre Varia

En partenariat avec la librairie Pépite Blues

Réservations : reservation@varia.be ou 02 640 35 50

Le samedi 7 mars 2020 dès 18H au Théâtre Varia

Avec Étienne Minoungou, comédien, metteur en scène et dramaturge, Simon Winsé et Pierre Vaiana, musiciens & Julie Peghini, réalisatrice. Modération par Soraya Amrani, journaliste.

"Je ne suis pas vivant mais poète" : tel se définit le poète, romancier et homme de théâtre congolais Sony Labou Tansi, disparu en 1995. Sa plume, extrêmement subversive, résonne toujours aussi fort aujourd'hui mais reste paradoxalement peu connue alors qu'il a laissé une œuvre immense. Une soirée au croisement de la poésie, de la musique et du cinéma pour (re)découvrir son œuvre.


PROGRAMME DE LA SOIRÉE

18h – 19h30 Projection du film-documentaire Je ne suis pas vivant mais poète, de Julie Peghini (54’, 2018) : Un voyage littéraire entre l’Afrique et l’Europe, qui nous amène de Brazza à Ouaga et Paris, à la rencontre de quatre artistes - Dieudonné Niangouna, Étienne Minoungou, Jean-Paul Delore, Zora Snake. Ils sont les passeurs contemporains des mots, de la révolte et de la pensée du poète qui est pour eux une source d’inspiration toujours aussi puissante, de réflexion toujours aussi actuelle, et de rire aussi !

19h30-20h30 Pause avec possibilité de repas sur place : cuisine végétarienne d'inspiration congolaise (réservation souhaitée)

20h30-21h15 Lecture de textes de Sony Labou Tansi, avec Etienne Minoungou, accompagné des musiciens Simon Winsé (ngoni, flûte, arc à bouche) et Pierre Vaiana (saxo)

21h15 Rencontre et discussion menée par Soraya Amrani, avec Etienne Minoungou et Julie Peghini



Etienne Minoungou
est un comédien, conteur, metteur en scène burkinabè qui n’a de cesse de créer un pont entre la Belgique où il est Installé et son pays d’origine. En 2002, il lance Les Récréatrales, festival de résidences d'écritures et de créations théâtrales africaines à Ouagadougou, et fait découvrir des écritures contemporaines d’auteurs africains qu’il joue ou met en scène, en Belgique.

Simon Winsé a grandi dans la culture des masques Samo du Burkina Faso, son père étant un flutiste traditionnel qui jouait pendant la cérémonie des masques. Il joue avec son frère Tim Winsé, célèbre instrumentaliste des compagnies de danses contemporaines Salia ni Seydou et Kongo Bateria. En 2007, il se lance dans une carrière solo, fonde avec des musiciens français, son groupe Simpaflute, et s’installe en France en 2011 .

Pierre Vaiana a été élu "Django d'Or" en 2009 dans la catégorie "musicien confirmé », et a reçu en 2000, le prix du "Meilleur saxophoniste soprano de l'année". Après avoir mis en valeur les traditions chantées et poétiques de la Sicile, il a résidé au Burkina Faso où il a créé le groupe Foofango, puis a reçu une bourse de la Fondation SPES pour réaliser différents projets à partir de l'Afrique.

Julie Peghini est anthropologue, maîtresse de conférences à l’UFR Culture et Communication de l’Université Paris 8. Elle s’intéresse à la pratique et à la réalisation documentaire depuis 2014, où elle a intégré l’Atelier documentaire de la Fémis (2014). Elle a réalisé "Insurrection du verbe aimer" (80', 2019), "Je ne suis pas vivant mais poète" (54', 2018) et "Ce dont nous sommes faits" (35', 2019), avec Dominique Malaquais et Elise Villate. Elle travaille également sur les manuscrits de Sony Labou Tansi au sein de l'équipe Manuscrits francophones et a notamment publié en 2015 avec Nicolas Martin Granel "La chair et l’idée : Sony Labou Tansi mis en scène(s)" aux éditions des Solitaires Intempestifs.

Soraya Amrani est comédienne de formation. Elle a été chroniqueuse d’émissions à la RTBF télévision et radio, et sur Arte Belgique. De 2017 à 2019, elle devient directrice de La Charge du Rhinocéros, association qui a pour mission d'établir des passerelles de coopération artistique entre la Belgique et la zone Méditerranée - Afrique. Elle présente depuis peu l'émission les acteurs.trices de Bruxelles sur BX1+.

«

Événement précédent
Paroles de Prévert

»

Prochain événement
P comme Peinture et Poésie