3 JUN
☞ MIDI DE LA POÉSIE
↘ Rideau de Bruxelles
Rencontre et lectures

» Réserver

☞ Réserver - June 3, 2021, 12H40
places
évènements3.png

La poésie au risque de la colère

6 € / 4 € (étudiant•e•s)

Réservations : tel:+3227371601

La poésie au risque de la colère

Midi de la Poésie

12h40-13h30 jeudi

Rideau de Bruxelles

Conférence et lectures

Avec Arno BERTINA, auteur et Marie-Aurore D’AWANS, comédienne.

Depuis l’automne 2017, le romancier Arno Bertina documente le combat d’un groupe d’ouvriers du centre de la France (La Souterraine, en Creuse). A coups d’entretiens longs, de fragments d’enquête, il cherche à décrire la colère, la combativité admirable et les solidarités qui unissent ces hommes et ces femmes, malgré leur licenciement et la disparition annoncée du site industriel qui les aura employés pendant près de trente ans, pour certains. (Sous-traitante de l’industrie automobile, l’entreprise GM&S aura en effet compté jusqu’à six cents salariés, au tournant des années 2000, avant de faire les frais du capitalisme le plus cynique.)

L’écrivain se brûle-t-il les ailes en allant sur le terrain politique ? Variant les approches, multipliant les interlocuteurs, Arno Bertina – qui a déjà fait paraitre deux parties du livre qu’il écrit – sera à Bruxelles pour faire entendre au public des Midis une troisième partie dans laquelle il s’interroge sur la valeur et la place de l’écrivain en relai de cette colère sociale.

Né en 1975, Arno Bertina est à ce jour l’auteur d’une quinzaine de livres, parmi lesquels Le Dehors ou la migration des truites (Actes Sud 2001) ; Anima Motrix (Verticales 2006) qui raconte la fuite d’un responsable politique du Nord au Sud de l’Italie ; et Des châteaux qui brûlent (Verticales 2017 ; Folio 2019) dans lequel un secrétaire d'Etat est séquestré par les salariés d'un abbatoir breton.

En mars 2020, les éditions Verticales ont publié L’Age de la première passe, long récit documentaire sur un travail mené au Congo, en compagnie de filles des rues, mineures se prostituant pour survivre.

Marie-Aurore D’Awans est actrice et metteuse en scène. Vous la connaissez peut-être de ses rôles au théâtre, entre autres, dans Quand j’étais grand, Parking Song, Risk et Pas Pleurer. Son rôle dans ce dernier spectacle lui a valu en 2017 le prix du Meilleur Espoir féminin décerné par le Prix de la Critique. Elle est également cofondatrice de la plateforme Deux euros cinquante qui collecte de l’argent pour fournir des repas dignes de ce nom aux réfugiés.

Prix : 6 € / 4 € (étudiant•e•s)

Places limitées, réservations indispensables uniquement par téléphone au +32 (0)2 737 16 01

«

Événement précédent
Lectures de poésie contemporaine

»

Prochain événement
« Dans la poésie, j'ai trouvé une voie d'administration du chaos »