Médiation culturelle

Ateliers d’écriture proposés en classe, gratuitement sur demande et en fonction des places disponibles, à l’adresse aliette.griz@midisdelapoesie.be

Condition : assister à une séance des Midis de la Poésie.

Exemple de proposition d'atelier

Cycle donné dans le cadre de la Langue Française en fête en mars 2019

Phylactère, logogramme, arabesque, gribouillis, etc... Si vous étiez une poésie, quelle forme prendriez-vous ? Chaque atelier sera un laboratoire de poésie graphique. Les parcours d'écriture seront illustrés par des formes. Les élèves seront invités à réaliser leur autoportrait poétique. Pendant l'atelier, nous découvrirons les dix mots de l'année, avant que chaque élève écrive son texte, guidé par des questions et des extraits de poésie, façon portrait chinois. La deuxième partie de l'atelier permettra de sélectionner un mot, une expression pour illustrer les textes. Un gribouillis dans un phylactère, un logogramme arabesque... Métissage des formes au programme.

La collection carrée

Les « carrés » mettent valeur les créations de jeunes et moins jeunes artistes en devenir lors d’ateliers et workshops donnés par les Midis de la Poésie.

  • Ceci n’est pas un poème 1, Amélie Charcosset et Laurence Vielle. En collaboration avec les Musées Royaux des Beaux-Arts. 2014.
  • Ceci n’est pas un poème 2, Amélie Charcosset et Laurence Vielle. En collaboration avec les Musées Royaux des Beaux-Arts. 2015.
  • Petit Musée temporaire de la grande droguerie poétique, Dominique Maes. En collaboration avec les Musées Royaux des Beaux-Arts. 2016.
  • Continuer de, Jérôme Poloczek. Édité par l’Arbre à Paroles. 2017.
  • être en cours, Jérôme Poloczek. Édité par l’Arbre à Paroles. 2017.
  • ça va déborder, Jérôme Poloczek. Édité par l’Arbre à Paroles. 2017.
  • il est croyant, Jérôme Poloczek. Édité par l’Arbre à Paroles. 2017.
  • ça marchera, Jérôme Poloczek. Édité par l’Arbre à Paroles. 2017.
  • Textes et trames, du mirage au paysage, Elise Peroi et Léascope, Aliette Griz, En collaboration avec les Musées Royaux des Beaux-Arts. 2018
  • Tu t’inquiètes de toute querelle, atelier de poésie connectée 1, Aliette Griz, 2018.
  • Leila et Eurydice, alpha culture, Aliette Griz, 2018.

Domousse

Un projet D'Elise Péroi et Aliette Griz

domousse.jpg

Domousse permet d’aborder la poésie par le médium textile. C’est un objet plastique pédagogique mis à disposition des puéricultrices, des bibliothécaires, des enseignants de primaire, des associations...

Domousse est un livre qui constituera un socle ludique pour mélanger les branches artistiques dans les animations. Il est né de la parenté étymologique à réhabiter entre le tissage et le texte.

Domousse est centré sur l’expérimentation, les sensations de chacun. Art visuel, art de la scène se combineront pour dire la poésie du quotidien... Il convient pour la petite enfance et les primaires. Le livre pop-up s’ouvrira sur différents univers afin de pouvoir aborder des sujets culturels. Réalisé en tissu il permettra de développer les sens de l’enfant et sera accompagné de divers module d’activités aiguillant l’enseignant, la personne qui accueille et l’enfant, afin qu’ils soient auteurs de leurs découvertes, autonomes, partie prenante de ce que Domousse peut apporter.

Elise Péroi, artiste et performeuse dans le domaine textile. Elle créera pour le projet les pages et la forme du livre et la performance. Elise a déjà travaillé en collaboration avec les Midis de la poésie. Son travail sur le textile est moteur de lien et devient outil philosophique et poétique.

Elle a animé divers ateliers pour enfants autour du textile et ses thématiques, ayant dès lors les clés de ce qui par ce médium peut émerveiller, ce qui est connu de tous mais que nous avons parfois oublié.

Outre ses sculptures textiles elle réalise des décors devant ainsi tenir en permanence un cahier des charges, ce qu’elle a également appris en sortant d’une formation de designer textile.

Son travail est reconnu par des prix et a été soutenu par de nombreuses institutions, il a déjà voyagé en France, au Maroc et à Hong-Kong.

La fibre artistique, le rapport poétique, l’animation, la minutie, les nombreux contacts au cours de ces année de création sont autant de clef pour mener ce projet.

Aliette Griz, aborde le langage artistique par le biais de la rencontre, de la collaboration, du scintillement collectif, entre les professionnels et les non professionnels. Elle croit à l’art participatif, à l’art alternatif, à la force de lien de la poésie, ancrage, questionnement, sous-bassement infini de tant de tentatives. Elle aime s’appuyer sur les mots et proposer des mots aux autres pour leurs appuis. Elle a écrit et écrit encore anonymement avec acharnement, a publié quelques papiers noyés puis disparus des librairies. Elle cherche, lit, et prend du plaisir à rapprocher les mots d’autres formes artistiques, picturales, scéniques.

Elle apporte à Domousse sa passion de la poésie et des mots et s’attellera à la rédaction du projet, à la mise en mots contés, poétiques, ouverts, de Domousse à l’amuseum, de ce qui peut se dire à la suite de la représentation du livre pop-up.

»
Prochain événement
Ghérasim Luca, déraison d'être